Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
A propos d' Ostéopathie

Ostéoblog va parler d'ostéopathie, à travers des articles, des livres, des planches anatomiques...

Incompréhension : le secteur médical et l'ostéopathie ?!

Incompréhension : le secteur médical et l'ostéopathie ?!

Aujourd’hui je souhaiterai exprimer ou bien éclaircir certains points concernant la prise en charge ostéopathique. Je suis ostéopathe D.O. diplômée d’une école dont la formation a été continue pendant 5 ans. Les directeurs étaient ancien kinésithérapeute (converti en ostéopathe) et médecin urgentiste anesthésiste, tous nos cours théoriques ont été dispensés par des professionnels du secteur médical : chirurgien orthopédiste-rhumatologue, kinésithérapeute, médecin biologiste, médecin généraliste, gynécologue obstétrique, oto-rhino-laryngologiste, stomatologue… Ma formation a été échelonnée par des examens oraux / pratiques et écrits plusieurs fois par an ainsi que des comptes rendus écrits. Toujours dans une rigueur extrême pour être confrontée dans notre vie professionnelle au secteur médical et justement justifier notre statut. L’école avait des partenariats avec le service de soins palliatifs, le service oncologique pédiatrique et une maison de retraite à Saint-Etienne. Egalement nous avons été présents dans des cabinets médicaux pour observer la prise en charge médicale. Nous avons participé à des dissections de toutes les parties du corps avec des médecins et internes en médecine pour analyser, étudier l'anatomie dans son spectre le plus large. Nous avons exercé notre métier toujours tutoré par les médecins et des ostéopathes diplômés, les comptes rendus de nos prises en charge au sein de ces services se faisaient avec les médecins toujours avec la nomenclature la plus précise pour correspondre au mieux aux attentes du secteur médical.

Nous sommes reconnus, nous ostéopathes par l’Agence Régional de Santé (ARS) et par l’Organisation Mondial de la Santé. Nous nous sommes battus (et en grande partie les générations antérieures) pour que notre métier soit reconnu en tant que profession à part entière.

L’ostéopathie a beaucoup été remise en question, parce que trop souvent incomprise et souvent aussi par faute de moyens pour établir des recherches scientifiques. Mais n’oublions pas qu’elle a été créée avant tout par des médecins ! Beaucoup d’écoles ont poussé telles des champignons dans notre pays, parce que le gouvernement n’a pas structuré et encadré ces formations. Elles représentent un lobbying tellement important car ce sont des écoles privées. Quelle manne financière pour tout chef d’entreprise audacieux n’ayant aucune expérience ostéopathique! Alors des générations d’ostéopathes sont sorties d’écoles en 1 , 2 ou 3 ans de formations (et en majeure partie par des formations non continues, sous forme de stage ) sans aucune expériences professionnelles , sans jamais avoir eu un patient entre les mains et c’est là le début du rejet total de l’ostéopathie. On comprend certains médecins complétement réfractaires à cette pratique mais les choses ont bien changé depuis ces années. Aujourd’hui l’état a mis en place des normes et des chartes à respecter pour les écoles formatrices… Après avoir déménagé de ma région natale, je suis allée à l’ARS pour un changement d’adresse et j’ai pu constater que la secrétaire recherchait au sein d’un listing l’école dont je suis sortie pour bien finaliser mon dossier. Si tel n’était pas le cas je n’aurai pas eu le droit d’exercer. Enfin des contrôles sont faits ! C’est important pour notre profession, pour le secteur médical, pour qu’il soit en totale confiance lorsqu’il envoie des patients chez l’ostéopathe mais avant tout pour nos patients !

Au sein du cabinet les patients sont pleins d’interrogations : « on m’a dit que plus de 2 consultations par an sont nuisibles pour la santé ! » , « Le médecin m’a déconseillé vivement de vous voir parce qu’il m’a dit qu’il y a beaucoup d’accidents » etc… J’ai aussi un couple de personnes âgées qui viennent au cabinet et qui n’osent pas dire à leur petite fille chirurgien orthopédiste qu’ils viennent au cabinet !

Quand j’ai créé mon cabinet, j’ai appelé plus de 60 médecins pour annoncer mon installation, et je n’ai pu en rencontrer que 2. Bien évidemment je ne leur en tiens pas rigueur parce que je connais la charge de travail des médecins et je comprends qu’ils ne peuvent pas répondre à toutes les sollicitations extérieures mais j’en ai rencontré un qui m’a dit « je ne vous enverrai pas de patients parce que je suis expert en assurance et je suis sur un dossier d’un kiné ostéopathe en plein procès pour des manipulations cervicales ». Ok je ne vois pas trop le rapport je suis d’une part ostéopathe exclusive formée en 5 ans et puis je ne suis pas cette personne, où est votre esprit critique Mr le médecin ? STOP STOP STOP aux idées reçues !! Statistiquement l’ostéopathie n’est pas plus nuisible que la prise en charge en kinésithérapie et bien plus inférieure que certaines spécialités médicales. Bien évidemment aucun thérapeute n'est à l'abris d'un accident au cours de sa vie professionnelle, quelque soit le secteur.       Le procès de l’ostéopathie est très très sévère.

Je souhaite apporter le meilleur à mes patients, quel thérapeute souhaite nuire à ses patients ? Je n’en connais pas ! Pourquoi nous ostéopathes a-t-on parfois cette réputation ? Heureusement pour nous la population n’est pas dupe de cette guéguerre entre les ostéopathes et le secteur médical ! L'ostéopathe veut pratiquer son métier en toute sérénité, et ne veut en aucun cas prendre la place de qui que ce soit, mais simplement être reconnu comme une thérapie bienfaitrice. Et si l’ostéopathie connait une croissance aussi importante c’est bien que les gens trouvent leur compte, non ?

Il est évident que je ne veux pas généraliser, ni condamner, j’ai des patients médecins, kinésithérapeutes, chirurgiens, podologues, orthophonistes, sage-femme qui viennent au cabinet et je les en remercie ! Merci à vous de m’accorder votre confiance ! Changeons les idées reçues, les préjugés ! Nous sommes là pour apporter le meilleur, conseiller et favoriser une prise en charge optimale et pluridisciplinaire pour le patient ! Alors travaillons ensemble pour le bien de tous !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article